Libre sur les plaques de verre
Libre dans les cages versatiles
Libre dans le phosphore des rues incandescentes
Dans les injustices les décadences
Dans les marches grises de tous les marchands incolores
Libre sur les tables désertées des moiteurs suprêmes
Libre dans le sens caché de nos incandescences
Libre dans la crainte nue des réservoirs livides
Libre pendant les entractes souveraines
Et les luxures disjointes
Libre dans le cycle répété des grâces incertaines
Et sous l'emprise des horizons factices
Libre dans la douleur dans le cloaque
Dans les visions vespérales
Libre dans les sillons d'éternité
Libre dans la mendicité immatérielle
Et dans les voix crépusculaires
Libre dans la pérennité dans le sang des sirènes
Libre dans les machines scintillantes sur les parois fertiles
Dans les commotions sous les drapeaux noirs
Libre dans les lignes désaxées qu'une muse chagrine ensorcelle
Dans les plénitudes et les enchantements
Libre dans l'enfance qu'une main torpille
Libre dans la nuée des émotions fécondes
Et dans l'éparpillement des désastres
Libre pour mille ans

 

 

25/10/06